Le guide de votre bien-être à domicile

Loupe

Actualités

Santé : d’importants progrès en ophtalmologie

Réalisée en 2011, une enquête de grande envergure a prouvé que les européens redoutent la cécité. La Journée mondiale de la vue qui s’est déroulée en octobre 2012 a été l’occasion de rassurer quelques 5 000 patients sur les progrès palpables en ophtalmologie. Parmi les participants à l’événement, le professeur Philippe Denis, chef du service d’ophtalmologie à l’hôpital de la Croix-Rousse à Lyon et président de la Société française d’ophtalmologie, confirme l’avancée des recherches sur les troubles et autres maladies de la vision.

Cataracte : pour une vue retrouvée

Le vieillissement, les accidents de la vie courante (brûlures), les maladies et les affections génétiques de la rétine sont les principales causes de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). Pour soigner la cataracte, les médecins et les chirurgiens spécialisés ne cessent d’élaborer de nouvelles méthodes efficaces qui permettent de retrouver la vue après une opération chirurgicale.

Les avancées en microchirurgie

Depuis quelques années, le laser est devenu une méthode efficace pour rétablir les troubles typiques de la réfraction. Ainsi, une sculpture en profondeur de la cornée est tout à fait efficace pour soigner des troubles typiques comme la presbytie, l’astigmatisme ou la myopie. Cette intervention performante permet aux patients de voir sans lunettes ou lire sans devoir utiliser une loupe. Pour ce qui est de la cataracte, la microchirurgie intervient en posant des implants perfectionnés qui promettent une vue nette à plusieurs distances. En guise de projection dans le futur, les victimes de troubles de la vue utiliseront des rétines artificielles et seront soignées avec des thérapies cellulaires ou géniques au niveau de la rétine. Il y a également l’optogénétique, une méthode qui consiste à réveiller les cellules rétiniennes endormies avec la lumière.

Des statistiques inquiétantes

Malgré ces avancées prometteuses, les ophtalmologues s’inquiètent sur la hausse des cas de cécité et de trouble de la vue. Les chiffres rapportent que de nos jours, 1 Français sur 1000 est aveugle tandis qu’un sur cent est malvoyant. D’après les données de l’Organisation mondiale de la cécité, la perte de la vue concerne 2 millions de personnes par an, un chiffre qui s’ajoute aux 40 millions d’aveugles dans le monde. Ces résultats seront doublés en 2030. Une situation troublante d’autant plus qu’il existe actuellement une pénurie d’ophtalmologistes qui touche de plein fouet la France avec le vieillissement des spécialistes et le manque de relève.