Le guide de votre bien-être à domicile

Actualités

Ophtalmologie : la chirurgie pour corriger les troubles de la vue

Pour les Entretiens de Bichat du 26 au 28 septembre 2013, le docteur Jean-Jacques Saragoussi, ophtalmologiste, apportera les explications nécessaires sur les problèmes d’optique dans sa conférence intitulée « Myopie, hypermétropie, astigmatisme, presbytie : faut-il opérer ? ». Gros plan sur les avancées des techniques d’intervention destinées à corriger les troubles de la vue.
Plusieurs défauts réfractifs

D’après les statistiques, 30% de la population occidentale soufre de myopie (baisse de l’acuité visuelle de loin) et ce taux est estimé à 70% en Asie. A cela s’ajoutent les autres troubles de la réfraction telle l’hypermétropie (diminution de l’acuité visuelle de loin et de près), la presbytie et l’astigmatisme. Chez les personnes âgées de plus de 40 ans, l’hypermétropie touche 20% de la population tandis que la totalité des seniors de plus de 45 ans souffre de presbytie. D’après les scientifiques, ces défauts visuels qui ciblent la réfraction ont des impacts négatifs sur la qualité de vie des patients.

Les traitements

Pour soigner ces troubles de la vue, les lunettes ont toujours été les meilleures approches utilisées et elles pouvaient nous accompagner durant une vie entière. Pour les personnes qui n’aiment pas les lunettes, la loupe ou les lentilles de contact permettent de surpasser la myopie et corriger les autres troubles visuels réfractifs. De nos jours, la chirurgie réfractive est envisageable pour les malades âgés entre 25 et 60 ans. Avec l’aide des lasers, la cornée est sculptée pour hausser le pouvoir de focalisation de l’½il et obtenir une vue plus nette. Depuis l’invention de ces approches innovantes, le port de lunettes ou de lentilles n’est plus obligatoire et la chirurgie tend à devenir un moyen de correction naturel, précis et sécurisé.